QUEL AVENIR POUR LES 6000 SALARIES DES OPCA et des OPACIF ?

  • La loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel : une loi inégalitaire
  • Un rapport qui préconise destruction/fusion : passage de 20 OPCA à 11 OPCO
  • Des outils essentiels foutus en l’air !
  • Remise en cause de la Constitution et fin d’un service d’utilité publique et d’intérêt général

LA CGT REVENDIQUE

LE MAINTIEN DES CONTRATS ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR TOUS LES SALARIES.

La CGT a saisi le président de la République, le 1er ministre et la ministre du Travail.

Pour lire le tract, cliquez ici : TRACT-CGT-OPCA-OPACIF-12sept 2018 (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *