Assemblée Générale de l’Union Locale CGT Nancy du jeudi 4 avril

 

105 camarades représentant 44 syndicats se sont réunis à l’AG de l’UL de mi-mandat le jeudi 4 avril. A l’ordre du jour des discussions sur la situation de l’UL, tirer le premier bilan de l’activité pour cette mandature, évoquer les difficultés que nous rencontrons et commencer à envisager les solutions et les perspectives.

Bien évidemment, la discussion n’était déconnectée de la situation sociale, celles des luttes ou de la politique au service des capitalistes du gouvernement. Beaucoup de camarades ont donc naturellement pris la parole pour évoquer la situation dans leur secteur, leur entreprise ou leur service public.

L’AG a été suivie par la soirée concert contre la répression syndicale, que nous organisions pour récolter des fonds afin de compenser les pertes de revenus des camarades qui subissent la répression sur notre périmètre. Un fond d’aide permanent à été lancé cet automne, il nous faut donc l’alimenter.

 

A cette soirée, une centaine de personnes ont participé, de la CGT mais aussi d’organisations syndicales, associatives ou politiques. Des camarades ont pu témoigner, Jean-Michel Dieudonné, notre camarade cheminot révoqué suite à la grève de 2018 ou encore Cristina, notre camarade animatrice à l’EHPAD la Verrière à Villers-lès-Nancy. Léo et Antoine, deux étudiants réprimés suite à la lutte contre l’ORE et Parcoursup de l’année dernière, ainsi que Caroline Fiat, députée de la 6ème circonscription et présidente du comité de soutien à Jean-Michel Dieudonné, ont aussi pris la parole.

 

L’Union Locale remercie toutes les participantes et tous les participants à l’AG et à la soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *