La santé en souffrance : manif du 8/11/16 à Nancy

img_4948

Contre la loi Touraine et la volonté de mettre en place les Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT).

Ce regroupement et cette mutualisation de moyens financiers et humains de plusieurs établissements de la fonction publique a pour seul objectif de faire encore plus d’économies sur le dos des personnels et par conséquence au détriment de la prise en charge des patients !

Mutualisation les services, suppression des postes, corvéabilité des personnels, privatisation, fermeture des structures de proximité, ….

La santé n’est pas une marchandise !

Exigeons l’abrogation de la loi Santé et plus de moyens pour nos hôpitaux !

Pour voir la vidéo de la manif, cliquez ici

Manifestation le 25 juin à Metz avec la Santé et l’ Action Sociale

Grève de la Santé et Action sociale du 25 juin prochain :

L’ensemble des syndicats de la santé et de l’Action sociale de Nancy et ses environs, appuyée par l’USD Santé/Action sociale 54, s’inscrivent dans la lutte et la manifestation régionale à Metz pour l’amélioration des conditions de travail, l’arrêt du gel des salaires, le retrait de la loi santé, la menace de dénonciation des garanties collectives dans l’action sociale…

Les restrictions budgétaires et l’austérité ne répondent en rien à la crise sociale qui s’installe durablement dans notre pays. Alors, tous à Metz, le 25 juin à 14 h 15, Place St thiébaut. Départ en Bus prévu à Nancy, rue Drouin à 13 h 15. Inscription obligatoire par mail à santeas.cgt54@free.fr.

fédé santé

coordination action socialemanif metz 25 juin

Notre santé est trop précieuse ! Retrait du pacte de Responsabilité et du projet de loi santé ! Tous en grève le 25 juin !

santé

 

A l’appel des Fédérations CGT-FO-SUD des secteurs de la Santé et de l’Action Sociale :

Tous en grève le 25 juin !

Après la réussite de la journée du 9 avril et ce, malgré le boycott des médias, les fédérations syndicales CGT-FO et SUD se sont réunies le 28 avril et ont décidé de poursuivre la bagarre contre l’austérité.

Non les mesures budgétaires ne peuvent prendre le pas sur la qualité du service public de la santé, sur les conditions de travail et salariales du personnel de la santé et de l’action sociale, sur l’existence même de certains établissements au risque de créer des déserts médicaux, sur les effectifs par les suppressions d’emplois par milliers dans ces secteurs.

Toutes ces mesures provoquent une dégradation profonde de la qualité des soins et de l’égalité de traitement dûes aux usagers et du climat social des personnels de la santé, du médico-social et du social.

TOUS EN GREVE LE 25 JUIN

Pour lire le tract du 25 juin 2015, Cliquez ici