Grève au Réseau Éducatif de Meurthe-et-Moselle (REMM) Non à la suppression du 8ème Poste Educatif !

remm

 

« Depuis maintenant 9 mois, la direction du REMM (Réseau Educatif de Meurthe-et-Moselle) ou des foyers de l’enfance du département (service public financé par le conseil départemental) a le projet de supprimer un poste éducatif sur 13 foyers du REMM répartis sur tout le département de Longwy à Lunéville.

Face à ce projet, la CGT du REMM, en intersyndicale avec la CFDT s’y est rigoureusement opposée. Une première grève organisée le 28 mai dernier avait mobilisé un tiers des agents concernés devant les bureaux de la direction à Laxou. Ce succès de mobilisation avait permis aux unités présentes de construire une délégation et d’alerter Mme Marchand, élue PS du conseil départemental et vice-présidente au pôle « enfance-famille », sur les dangers futurs de cette suppression du 8ème poste éducatif. 1 h 30 de discussions avait permis nous semblait-il alors, à Mme marchand de comprendre les difficultés des travailleurs sociaux et a conclu par une prolongation de 3 mois supplémentaires, le maintien du 8 ème poste, donc jusqu’au 30 septembre.

Sans nouvelles, ni de la direction du REMM, ni du conseil départemental durant la période estivale, l’intersyndicale CGT-CFDT décide, de déposer un nouveau préavis de grève pour le 17 septembre afin d’obtenir définitivement le maintien d’un 8 ème poste éducatif. La rencontre avec Mme Marchand le 10 septembre avait permis alors d’obtenir une nouvelle prolongation de 3 mois du maintien du 8 ème poste éducatif ! L’intersyndicale décide alors d’annuler la grève du 17.

Et puis, un mail destiné aux organisations syndicales quelques jours après la rencontre du 10 septembre, signé communément par Mme Marchand et la direction du REMM nous informait que les moyens de remplacement dédié au 8ème poste depuis plusieurs années feront l’objet d’une rediscussion parallèlement à la présentation du nouveau projet d’établissement du REMM. Nous pensions alors que ce projet nous serait présenté au cours du 1er semestre 2016.

Patatra ! Malgré notre vigilance syndicale, dans la semaine du 23 novembre, certaines unités interpellaient les syndicats pour nous informer que les plannings du mois de janvier 2016 allaient être présentés sur la base de 7 éducateurs ! ! ! !

Scandale et trahison par rapport au mail du mois de septembre ! Scandale car les règles d’information-consultation du CTE (Comité technique d’établissement – équivalent à un comité d’entreprise) ont été bafoué !

L’intersyndicale a donc de nouveau appelé à une grève le 17 décembre 2015 à 14 h à Laxou, 1a rue Bel air (siège de la direction du REMM) à l’occasion de la réunion du conseil de surveillance ! ! ! !

Nous considérons qu’une modification importante des conditions de travail va impacter les équipes éducatives à cause de cette nouvelle organisation du travail.

Les métiers du travail social pour la protection de l’enfance sont souvent difficiles. Parfois, la fatigue professionnelle, parfois, la gestion du stress, la prise en charge des souffrances des enfants et adolescents, l’obligation nécessaire à mettre des projets personnalisés pour aider les jeunes « des foyers », l’augmentation des accueils d’enfants et adolescents aux troubles psycho-pathologiques, font que nous avons besoin de moyens, de diversifier les accueils, d’avoir recours à plusieurs manières et méthodes éducatives pour répondre aux besoins des enfants.

Nous avons besoin d’être entendus. Les agents du REMM aiment leur métier, sont fiers de participer au service public de la protection de l’enfance, de remplir les missions de service public. Ils refusent d’obéir à une logique comptable ou de participer à un nouveau management du social qui fait peu de sens dans le travail social !

Alors, soyons nombreux à défendre la protection de l’enfance, le service public pour améliorer nos conditions de travail et améliorer l’accueil des enfants et adolescents en danger ! Tous ensemble et rassemblés le 17 décembre ! !8EME POSTE EDUCATIF GREVE LE 17 DECEMBRE !

Boris DESHAYES, CGT du REMM. »

Cliquez ci-après pour lire la Déclaration liminaire de la CGT du REMM 15 déc 2015

la_lutte_continue-2