NON A LA CASSE DES SERVICES PUBLICS

2016-01-26 16.18.46

600 manifestants ont défilé le 26 janvier dans les rues de Nancy et ont répondu à l’appel de l’intersyndicale de la fonction publique CGT/FSU/FO/ Solidaires pour dénoncer la casse progressive des services publics. Au nom d’un régime drastique, d’économie bout de chandelle, de la dictature des chiffres et des statistiques , les agents ne peuvent plus assurer le service de qualité en réponse au besoin des usagers.

Le résultat,  gel du point d’indice depuis 2010 jusqu’à 2017,  organisations ubuesques pour tenter de mettre en place des solutions alternatives au nécessaire besoin en personnel…Ici des fermetures d’unités (secteur médical), là des ouvertures au public partielles (CAF, Pôle Emploi), ailleurs des projets allucinants (éducation nationale)..partout des conditions de travail dégradées.

Ces orientations politiques, ces choix stratégiques ont des impacts graves pour la santé des agents mais représentent également un déni des services que doit assurer la fonction publique.

Globalement, le message est clair en direction de la population :

« Dites-nous de quoi vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer ! »

Mais quel est l’objectif final si ce n’est le transfert progressif des missions afférentes aux services publics vers des opérateurs privés qui vous feront payer  des services aujourd’hui gratuits.

Nous somme tous concernés, défendons nos services publics !

2016-01-26 15.42.20

Cadeau de Noël à Sodexo de Marseille : 19 licenciements pour s’être mis en grève ! ! !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

sodexo-energie-et-maintenance-22028.jpg.pagespeed.ce.SUMS1lRgXK

Le numéro 1 mondial de la Restauration collective vient de les licencier pour avoir utilisé leur droit de grève en faveur de meilleures conditions de travail.

La Fédération CGT Commerce et Services et le syndicat CGT de Sodexo exigent leur réintégration immédiate.

Comme chacun le sait, sauf peut-être la Direction de Sodexo, le droit de grève des salariés est prévu par l’article 7 du préambule de la Constitution de 1946.

Si la Direction de Sodexo reste sourde à nos revendications, nous appellerons toutes nos structures CGT à mettre en œuvre un boycott de toutes les entreprises de Sodexo, à commencer par les repas de Noël et les chèques cadeaux…

La Fédération mobilisera tous ses moyens pour faire respecter le droit de grève dans notre pays et soutiendra les salariés de la cuisine centrale de Marseille jusqu’à leur réintégration.

Montreuil, le 18 décembre 2015

Conditions de travail dégradées, service public mis à mal : Les salariés de la CAF de Nancy disent « CELA SUFFIT ! »

Les salariés de la CAF de Nancy en grève
Les salariés de la CAF de Nancy en grève Une soixantaine de salariés de la CAF de Nancy se sont mis en grève lundi pour dénoncer leurs conditions de travail.

A la caisse d’allocations familiale de Nancy, les salariés ont arrêté le travail et quitté leurs bureaux pendant une heure lundi.

Près de 32 % d’entre eux ont répondu à l’appel à la grève lancé par l’intersyndicale FO-CGT-CFDT. Le motif de leur colère : une charge et des conditions de travail dégradées. Un mal être récurent chez les collaborateurs qui n’arrivent plus à assumer leur mission de service public. Une réorganisation complète des services sans y mettre les moyens humains.

Salariés et syndicats tentent depuis plusieurs mois d’alerter la direction, un premier débrayage d’une heure avait déjà eu lieu le 7 décembre,  les grévistes avaient alors décidé de poursuivre le mouvement. Ils se sont retrouvés à 14h dans la cour de la CAF rue Saint Lambert à Nancy, déterminés à faire réagir la direction.

Le ras le bol des salariés

Pas de banderoles ni de slogans, juste quelques tracts portant leurs revendications. Dans le calme, la soixantaine de grévistes  a envahit le conseil d’administration. A la sortie les salariés ont exprimé leur ras le bol.

On est traité comme des chiens, on est tous très mal, et la direction ne nous entend pas, ne nous soutient pas… « 

Conditions de travail dégradées et  injustices

Les employés sont sous pression,  à cause de la surcharge de travail et de  la réorganisation en cours. Pierre Nordeman, représentant CGT dénonce aussi  le « deux poids deux mesures » exercé par la direction.

On dit aux agents qui tiennent le service public à bout de bras qu’il n’y a pas de moyens pour créer des nouveaux postes et augmenter les salaires. Et de l’autre côté on  a l’impression qu’il y a une démultiplication des postes de cadres, qui se fait au détriment des autres services »

 

La direction ouverte au dialogue

Du coté de la direction on se dit ouvert au dialogue, Juliette Noël, directrice de la CAF Nancy,  affirme qu’elle ne pourra pas répondre à toutes les revendications. Toutefois elle a conscience du mal être général et  c’est un problème qu’elle ne prend pas à la légère

Je comprends les difficultés des collaborateurs, je comprends qu’il peut y avoir des souffrances. En revanche dans ce contexte là, il faut s’en occuper mais de manière méthodologique et argumentée »

Les syndicats envisagent de nouvelles actions à partir du mois de janvier 2016.

Grève des salariés de l’AFPA pour une formation de qualité

congres-cgt-afpa

 

Grève des salariés de l’AFPA jeudi 17. Tract de l’intersyndical CGT-CFDT :

Les salariés du Centre AFPA de Laxou, Pompey, Transitions et de la Direction régionale Lorraine dénoncent les conditions de travail qu’ils subissent et l’actuel climat de travail anxiogène.

LES SALARIES DISENT NON :

– A la réduction du pouvoir d’achat par le gel des salaires

– A la continuelle réduction des effectifs

– A la précarisation de l’emploi par l’augmentation et l’usage abusif des CDD toujours pour les mêmes catégories

– A la désorganisation des services malgré les pseudos plans de réorganisation

– A la pratique d’un management emprunté d’arbitraire, de mépris et d’irrespect des salariés

– A l’absence d’interlocuteur génératrice de dysfonctionnements

2016 ne pourra pas être la continuité de 2015 !

ILS EXIGENT :

– Les moyens matériels et humains indispensables à l’exercice de leur mission

– Le respect des personnes et la prise en compte de l’avis de « ceux qui font et savent faire »

– Le respect de la parole donnée et des engagements pris

– La primauté de la qualité sur la quantité

– De travailler dans des conditions sereines qui doivent être celles d’un service de formation professionnelle au service de tous.

TOUS EN GREVE
LE JEUDI 17 DECEMBRE 2015 DE 8H A 10H00

SUIVI DE 2 H DE DROIT D’EXPRESSION DES SALARIES

photo 4

Cliquez sur le lien suivant afin de lire le TRACT GREVE 17 DECEMBRE