Grève chez BUT le 14 octobre 2017 !!!

Lors du Comité Central d’Entreprise des 7 et 8 septembre 2017, la Direction Générale a annoncé qu’aucune prime de participation ne sera versée aux salariés, alors même que les résultats de l’enseigne sont à un niveau semblable à ceux de l’an passé.

Les organisations syndicales représentatives et majoritaires du groupe BUT ont appelé l’ensemble des salariés à cesser le travail par des grèves ou par des débrayages du 14 au 19 octobre 2017.

Pour lire le tract, cliquez ici : Tract client intersyndical but

Grève à Houdemont le 14 octobre 2017.

BUT c’est nous…et on a des choses à dire ! (Salaires, conditions de travail)

 

N’hésitez pas à aller signer la pétition de nos camarades de la CGT de l’entreprise BUT

https://www.change.org/p/but-c-est-nous-et-on-a-des-choses-%C3%A0-dire-salaires-conditions-de-travail

BUT C’est  NOUS … et on a des choses à dire :

Faible niveau de rémunération, absence de 13ème mois, inégalité de traitement pour la prime de ventes liés…Stress au travail, pressions sur les ventes de garanties complémentaires, le taux de recours au crédit, les ventes liés…Sur-stockage, non investissement dans les dépôts, sous effectifs et non remplacement des engins de manutention… Stress et mal être dans les services centraux, sur-charge de travail…

STOP ! ça suffit !

La Direction Générale des magasins BUT méprise ouvertement les demandes légitimes des salariés et se moque de la négociation collective.

En effet, tous les chiffres de l’enseigne sont aux verts  :

  • Augmentation de 0,7 points des parts de marché
  • Chiffre d’affaires 2015 en hausse de 9,4 % (2 milliards d’euros TTC)
  • Marge en augmentation
  • Bénéfices en augmentation
  • Plusieurs milliers d’euros de Crédit Impôt compétitivité reçu
  • Rachat de nouveaux magasins et développement de l’enseigne

Face à ce constat, les actionnaires préfèrent garder le magot et ne surtout pas le partager avec les créateurs de ce pactole… LES SALARIÉS (Employés et Cadres).

Pendant la NAO : Augmentation collective au ras des pâquerettes et la politique sociale et salariale ne prévoit rien de nouveau. La Direction refuse même de payer en IDF, les heures travaillés le dimanche au delà de 5h sur une base horaire.

Cependant, sans contreparties en NAO et sur le niveau actuel des résultats, la Direction, estime que les salariés doivent en faire encore davantage et « sur-performer » avec le « Spring 2016« .

  • Mise en place d’une opération commerciale avec des objectifs unilatéraux sur les items (Garanties, carte BUT, Ventes liés…)  4 mois et sans contreparties.

A travers cette pétition nous indiquons à la Direction Générale et aux actionnaires que nous ne sommes pas des vaches à lait :

Mettre la pression pour vendre toujours plus de garanties et de crédits aux clients. Stocker, sur-stocker, ne pas investir dans les dépôts en oubliant le bien-être et les conditions de travail

ça suffit !

A quand des mesures justes et dignes de notre travail ?

C’est pourquoi, nous voulons une vraie négociation : 

  1. Dans un groupe aussi riche que BUT, nous avons décidé d’exprimer clairement la nécessité d’augmenter les salaires à la hauteur de nos efforts,
  2. de mettre en place le 13ème mois,
  3. et d’offrir de bonnes conditions de travail, en magasin,au dépôt, au siège, en PFL…

Je signe, car je veux pouvoir vivre dignement de mon travail chez BUT !

Je signe car je soutien les salariés !