Philippe MARTINEZ présent lors du congrès de l’UD MEURTHE ET MOSELLE

Jugement Air France : « Une volonté affichée de mettre au pas le mouvement syndical » réagit Philippe Martinez

Article France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Philippe Martinez était à Nancy ce mercredi 30 novembre pour clore un congrès départemental de la CGT
Philippe Martinez était à Nancy ce mercredi 30 novembre pour clore un congrès départemental de la CGT 

Venu clore le congrès départemental annuel de la CGT de Meurthe-et-Moselle à Nancy ce mercredi 30 novembre, Philippe Martinez, le secrétaire général de la Confédération Générale du Travail a réagi aux condamnations des trois ex-salariés d’Air France. « Volonté de répression syndicale », selon lui.

Près de 200 militants de la CGT de Meurthe-et-Moselle se sont réunis pendant deux jours à Nancy, à l’occasion de leur congrès annuel. Ce mercredi 30 novembre, Philippe Martinez en personne, le secrétaire général du syndicat est venu clore les discussions.

Lors d’un point presse, le représentant national de la Confédération Générale du Travail a réagi aux condamnations de trois anciens salariés d’Air France. Ce mercredi, le tribunal de Bobigny en région parisienne a condamné à des peines de trois à quatre mois de prison avec sursis trois ex-salariés d’Air France, des militants CGT, accusés d’avoir agressé deux cadres de la compagnie lors d’une manifestation en octobre 2015. Dans cette affaire, deux autres prévenus ont été relaxés.

Aucune preuve concrète, selon Philippe Martinez

Selon Philippe Martinez, « il n’y a aucune preuve concrète pour identifier ceux qui ont arraché la chemise ou bousculé le DRH, directeur des ressources humaine d’Air France, aucune, pourtant il y a des caméras , je peux vous dire qu’il y a des caméras, donc, » poursuit le secrétaire générale de la CGT, « c’est une volonté de stigmatiser une organisation syndicale « . Philippe Martinez ajoute que lors de la manifestation en octobre 2015, plusieurs milliers de salariés d’Air France manifestaient ce jour là contre des suppressions d’emplois.

Volonté affichée de mettre au pas le mouvement syndical, réagit le représentant CGT

Philippe Martinez répète encore « il s’agit ici d’une volonté de mettre au pas le mouvement syndical, singulièrement la CGT. Une répression syndicale que l’on retrouve dans un certain nombre de condamnations et dans un certain nombre d’agissements » ajoute-t-il.

la-cgt-avec-philippe-martinez-cible-les-cols-blancs-et-les-precaires-1480544429

L’UL de Nancy à Bobigny ont soutenu leurs camarades d’Air France : les photos !

Le 27 septembre, l’UL de Nancy toujours au front de l’action, a organisé un bus pour monter à Bobigny afin de soutenir les camarades d’Air France, injustement incriminés pour avoir défendu leurs emplois.

les courageux camarades se sont levés à l »aurore et ont pu participé à une manifestation géante devant le tribunal de Bobigny.

« RELAXE ET REINTEGRATION IMMÉDIATE DES 16 D’AIR FRANCE »

« DÉFENDRE L’EMPLOI N’EST PAS UN CRIME ! »

« PAS DE CONQUÊTES SOCIALES SANS LIBERTÉS SYNDICALES »

 

img_4577img_4578bobigny-2709-4bobigny-2709-1 bobigny-2709 img_4579img_4581img_4580img_4582bobigny-2709-2 img_4584 img_4585

Soutien aux camarades d’Air France le 27 septembre à Bobigny ! ! ! ! !

Soutenons nos camarades d’Air France le 27 septembre prochain !

L’Union locale CGT de Nancy

organise une montée à Bobigny en bus.

Inscrivez-vous rapidement en contactant l’UL : par mail à ul-cgtncy@wanadoo.fr ou par téléphone au 03.83.32.20.14 (merci de préciser le nom, prénom et téléphone pour chaque participant).

Le rassemblement à Bobigny a lieu à partir de 9h00. Nous partirons donc à 5h00 pour un retour aux alentours de 20h.

Le départ se fera porte Sainte Catherine à Nancy.

Le bus fera un arrêt à l’Aire de Dommartin-lès-Toul pour ceux qui souhaiteraient prendre le bus à cet endroit.

bobigny

Contre la chasse aux sorcières, tous ensemble le 27 et 28 septembre à Bobigny pour soutenir nos camarades d’AIR FRANCE

Fait sans précédent sous un gouvernement dit « de gauche » : dans l’affaire des chemises d’Air France et contre l’avis de l’inspecteur du travail, la ministre du travail, Mme El Khomri autorise le licenciement en pleine période estivale (quel courage !) de Vincent Martinez délégué syndical CGT

Cette décision lourde de sens prouve encore une fois la chasse aux sorcières à l’encontre de notre organisation syndicale et la volonté d’instaurer un climat de peur contre quiconque oserait contester un système ultralibéral au profit du MEDEF et de ses serviteurs.

La CGT condamne toutes ces tentatives de répression et  de criminalisation de l’activité syndicale visant à museler la moindre velléité de s’opposer au plan de démantèlement du code du travail, ou à l’ objectif de licenciements organisés dans de nombreuses entreprises…

« Courbez l’échine, travailleurs, suez, souffrez en silence et acceptez votre triste sort, nous décidons et vous obéissez ! » voilà le slogan du MEDEF appuyé dans  ce projet funeste par un gouvernement complice.

CHIEN CHIEN

A ce message de servitude, la CGT répond par un vent de contestation et de solidarité partout où les salariés seront attaqués injustement.

Tous ensemble, nous devons soutenir le 27 et 28 septembre les 16 salariés d’AIr France injustement incriminés pour vouloir défendre leurs emplois.

Certains de ces camarades encourent des peines allant jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros, faisons bloc derrière eux et soutenons-les devant le tribunal de grande instance de Bobigny.

RELAXE DES 16 D’AIR FRANCE !

A cette occasion, la CE de  l’ UL CGT  se réunira début septembre pour décider des modalités de participation à cette manifestation. Nous reviendrons vers vous pour vous permettre de vous inscrire en nombre.

Soutien à nos camarades d’Air France – organisation d’un bus pour Bobigny par l’Union Locale CGT de Nancy

Soutenons nos camarades d’Air France le 27 mai prochain !

L’Union locale CGT de Nancy

organise une montée à Bobigny en bus.

Inscrivez-vous d’ores et déjà en contactant l’UL : par mail à ul-cgtncy@wanadoo.fr ou par téléphone au 03.83.32.20.14 (merci de préciser le nom, prénom et téléphone pour chaque participant)

Inscriptions jusqu’au 20 mai.

Le rassemblement à Bobigny a lieu à partir de 9h00. Nous partirons donc très tôt…

Arrêt des licenciements et des poursuites judiciaires à Air France : Grève le 28 janvier

Le personnel d’Air France est appelé à faire grève le 28 janvier, jour du premier comité central d’entreprise (CCE) de 2016, par la CGT qui demande notamment l’arrêt des licenciements et des poursuites judiciaires dans l’affaire de la « chemise arrachée ».

« En 2016 aussi, nous ne lâcherons rien », écrit vendredi dans un communiqué l’Ugict-CGT, qui appelle les salariés, personnel au sol et navigant, à faire grève pour dire « non aux licenciements et à la sous-traitance » ainsi qu’à la « filialisation ».air france

Au cours des deux prochaines années, 3000 suppressions de postes sont envisagées à Air France. Un millier de départs sont actés pour 2016 et 2.000 en 2017, si la direction ne trouve aucun accord avec ses pilotes d’ici à février.