La mise à mort de la Direction Générale des finances publiques, suite….

A voir notre publication du 12 juillet sur « La mise à mort de la Direction Générale des finances publiques par la cour des comptes »

Ci-dessous, le communiqué de presse de la CGT Finances publiques et  l’article de l’Est Républicain du 14 juillet suite à l’intervention du DG, lors d’une rencontre organisée par le mouvement patronal « Ethic »

Communiqué de presse de la section CGT -Finances Publiques 54 suite aux déclataions de MM Darmamin et Parent

A ce sujet, ci-dessous, l’article de Médiapart :

article_dgfip_mediapart_

 

Le FONGECIF, une lutte à soutenir !!!!

 

Entretien avec Joyce Demri et Antoine Voisin, militants CGT au Fongecif Ile-de-France au sujet de la lutte en cours pour défendre l’emploi et les droits à la formation professionnelle.

Pour lire l’article parut dans le journal des Métallos, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=837619326443500&set=pcb.837620393110060&type=3&theater

Action du 3 juillet à Nancy, journée de mobilisation nationale des salariés des FONGECIF de France, portée par l’intersyndicale.

Sur Nancy, 99 % des présents étaient grévistes !

LA MISE A MORT DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES PAR LA COUR DES COMPTES, CONFIRMÉE

La mise à mort de la Direction Générale des finances publiques par la cour des comptes, confirmée hier par le Ministre de l’Action et des Comptes Publics, Gérald Darmanin ».

Hier mercredi 11 juillet, le Ministre de l’Action et des Comptes Publics, M. Gérald Darmanin a clairement décliné devant plus de 600 hauts cadres de Bercy sa feuille de route pour les années à venir.

Cela déboucherait sur une suppression de 20.000 emplois (sur les 103.000 restants à cette heure) d’ici la fin du quinquennat, voire, selon le Procureur Général de la Cour des Comptes (déclaration parue dans la presse le 28 juin)M. Jouhanet, d’un scénario « choc » mais plausible de 30.000 suppressions d’emplois à la DGFIP.

Soit entre 5.000 et 7.500 tous les ans.

Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici : Communiqué de presse annonces Darmanin 11072018 

Pour visualiser l’affiche, cliquez ici : Affiche accueil Finances Publiques

Pas de bras, pas de chocolat !

Pas de réponse aux revendications des salariés, pas de renforts !

Des orages violents touchent depuis avant-hier le sud-ouest et le centre de la France provoquant de nombreuses coupures de courant.

Spontanément, les salariés d’ENEDIS des départements voisins appelés en renforts ont refusé de partir pour signifier leur exaspération devant le refus des dirigeants d’entendre leurs revendications après plusieurs semaines de conflit.

La CGT soutient, appuie et revendique cette action décidée par les salariés. Ce mot d’ordre a été très vite diffusé et largement suivi d’effets, rendant l’organisation des renforts pour appuyer les équipes locales problématique pour ENEDIS

…..

Pour lire le tract « Communication aux salariés », cliquez ici : Pas de bras – pas de chocolat