journée de grève et de manifestation du 19 avril 2018 !!!!

Barbecue Cheminots interpro en attendant la Manif Place Simone Veil (ex Place Thiers)

En direct du barbecue cheminots- interpro en attendant la manif à 14h30 place Simone Veil

Publiée par Union locale CGT de Nancy et ses environs sur jeudi 19 avril 2018

 

La manif se met en place

La manif se met en place

Publiée par Union locale CGT de Nancy et ses environs sur jeudi 19 avril 2018

 

La Manif !

Manif Nancy du 19 Avril

Publiée par Union locale CGT de Nancy et ses environs sur jeudi 19 avril 2018

Publiée par Union locale CGT de Nancy et ses environs sur jeudi 19 avril 2018

 

PLAN SOCIAL A L’INIST !!!

Pour lire le tract intersyndical, cliquez ici : Tract_27 mars 2018

PLAN SOCIAL A L’INIST

De restructuration en restructuration, l’Inist (Institut de l’information scientifique et technique : un institut du CNRS – près de 200 agents actuellement), véritable laboratoire-test en matière de « gestion des ressources humaines », se déstructure chaque fois un peu plus. Et depuis la fin de l’année dernière le mouvement s’est accéléré.

A l’origine, la production des bases de données Pascal et Francis et de fourniture de documents étaient au cœur des activités de l’Inist. Au cours d’une vague précédente, l’arrêt de la production des bases de données, accompagné d’un nouveau projet scientifique pour l’Inist (ICV1 2014-2018), avait nécessité une « reconversion » au sein de l’Institut de près d’une centaine d’agents (« repositionnement en interne »). Sa devise : « Une place pour tous » (à l’Inist).

Depuis près de six mois, avec un nouveau projet d’établissement, ICV2 2018-2022, il n’y en aura pas pour tout le monde (« repositionnement en externe »).

En effet, simultanément a été prise la décision de fermer le service de fourniture de documents (13 agents) d’ici la fin 2018, et de réduire le nombre de fonctions « support » (administration, finances, communication, bureautique…) de 40 à 23, d’ici la fin 2019.

Ce volet d’ « accompagnement RH » (choisir ceux qui restent, recaser les autres, car n’oublions pas que nous sommes dans la fonction publique) a été confié à la Délégation régionale du CNRS, qui a créé une « cellule RH » dédiée, avec à sa tête un spécialiste recruté dans le privé.

De nouvelles fiches de postes ont été rédigées pour les nouveaux emplois à pourvoir, une vague d’entretiens avec jury (parfois la convocation arrivait la veille, pour le lendemain…) a eu lieu pour le recrutement de ceux destinés à rester, avec toute la mise en concurrence et les tensions implicites entre agents que cela implique. Certains ont postulé sur leur propre poste, sans être retenus…

Parmi les « mesures d’accompagnement » proposées, certaines ont un caractère statutaire plus que douteux. Ainsi des missions « pérennisables » et les missions « découverte » : dans les deux cas, l’agent part en mission dans un labo d’accueil pour 6 mois, éventuellement prolongée de 3 mois. La mission « pérennisable » est susceptible de déboucher sur un poste permanent (mais rien n’est sûr), alors que pour la mission « découverte », qui ne répond à aucune demande préalable du labo d’accueil, la chose est éminemment improbable.

Ainsi la seule certitude, dans les deux cas, c’est qu’au terme de sa mission, « l’agent n’a pas vocation à retourner à l’Inist. » Missions sans retour…

Que devient alors l’agent ? Il rencontre ensuite la Déléguée régionale, pour « réfléchir ensemble à une solution personnalisée ». Car le leitmotiv de l’administration, c’est que les choses se feront « au cas par cas, au fil de l’eau ».

A cette heure, la plupart de ceux qui devront partir et de ceux qui resteront savent à peu près à quoi s’en tenir. S’ouvre alors une phase pudiquement qualifiée de « transition ».

Pour la Déléguée régionale, la gestion de cette phase est toute simple : il s’agit que celui qui reste « tende la main » à celui qui doit s’en aller ; et réciproquement, dans un grand élan de solidarité fraternelle.

Après une phase où des gens qui ont travaillé ensemble parfois depuis vingt ans sont mis en concurrence, où des agents non retenus sur leur propre poste se voient confier la tâche de former ceux qui les remplaceront, qui n’y connaissent rien, et avec le sourire, bien entendu, la situation pourrait sembler risible, si elle n’était si cruelle.

Ceci n’étant qu’un échantillon des cas de figure liés à la situation actuelle.

Et nombreux parmi les agents non concernés se demandent : à qui le tour ensuite ?

 

 

 

 

 

 

JOURNEE DE GREVE CGT PSY DU 24 AVRIL !!!!

Débraye le 24 avril de 13h à 15h

la CGT CPN donne rendez-vous devant la barrière du CPN pour un piquet de grève

 Pour lire le tract, cliquez ici : tract CPN 24 avril 2018

Pour lire la pétition, cliquez ici : tract pétition 24 avril 2018

Ci-joints les tracts CPN pour la journée de grève CGT Psy du 24 avril.

Nous avons décidé d’utiliser le créneau 13h – 15h pour sensibiliser les agents et faire signer des pétitions afin d’obtenir un engagement des médecins et directeurs contre la péréquation de la DAF.

Le CPN se retrouve pour la 1ère fois de son histoire en déficit à cause de l’ARS qui ne nous a pas reversé plus d’1 million d’euros !

Même en période de vacances scolaires, il faut continuer à combattre cette politique d’austérité et de casse de l’Hôpital Public !

 

Le 19 avril, on y va tous ensemble !

Le Président Macron et son gouvernement poursuivent leurs politiques ultra-libérales et multiplient leurs attaques contre l’ensemble du monde du travail.

  • Pour le monde du travail, c’est comme aux soldes : tout doit disparaître !
  • Pour tout le monde du travail, c’est ceinture !
  • Les inégalités : ça suffit !

Le 19 avril, pour mon avenir, celui de mes enfants, de mes parents, pour une société plus juste, porteuse de progrès social, ON Y VA TOUS ENSEMBLE !

Barbecue à 12h30 avec les cheminots Place Simone Veil (ex Place Thiers) à Nancy.

Rassemblement à 14h30 Place Simone Veil (ex Place Thiers) à Nancy avant le départ de la manifestation.

Pour lire le tract départemental, cliquez ici : tract 19 avril 2018 UD

Pour lire le tract du Syndicat CGT CHU Nancy, cliquez ici : tract CHU 19 avril 2018

Pour lire le tract du syndicat CGT UTC Chubb, cliquez ici : tract utc