URGENT !!!!! Fin du parking à l’UL de Nancy

     Cher-e-s Camarades,

Contrairement à ce que l’on nous avait laissé entendre jusqu’à maintenant, les choses s’accélèrent concernant le parking de l’Union Locale.

Nous avons été informés par la mairie, quasiment du jour pour le lendemain, que leur service technique viendrait installer des grilles de chantier pour séparer la parcelle entre la partie qui doit être vendue au Temple maçonnique de la partie qui est conservée par l’UL (une bande de 8,5 m le large le long de nos locaux), vendredi à 8h30.

L’installation d’une séparation grillagée, dans la précipitation pour le moins cavalière – encore une fois, serait justifiée selon eux par des éléments contractuels prévus par le compromis de vente d’une partie du parking à la société de gestion du temple maçonnique nécessaire à la signature de l’acte de vente.

Autrement dit, hormis la bande le long de notre bâtiment dont l’usage ira aux camarades de l’UL, nous n’aurons plus de parking dès demain.

Nous vous appelons à venir à l’UL dès 8h00 ce vendredi afin de montrer la présence de la CGT !

Pour l’Union locale CGT de Nancy

Yann Venier

Secrétaire Général

 

 

 

 

 

 

17 rue Drouin – 54000 NANCY

Téléphone : 03 83 32 20 14 – Télécopie : 03 83 32 04 34

Rassemblement de soutien de notre camarade Nicolas de l’UGECAM ce vendredi 14 septemble

Ce matin se tenait le conseil de discipline de notre camarade Nicolas de l’UGECAM à la CARSAT.

Une quarantaine de personnes se sont mobilisées ce vendredi 14 septembre pour soutenir Nicolas qui risque le licenciement.

Voir notre publication du 6 septembre.

Pour lire le tract, cliquez ici : tract Nicolas v2

L’UL rend hommage aux salariés d’Atoll suite à sa liquidation judiciaire

Suite à sa CE, l’UL a tenu a rendre un hommage appuyé et fraternel à Isabelle, Evelyne et Julie  qui ont oeuvré pour certaines pendant de nombreuses années au sein d’Atoll, association tournée vers l’accès au tourisme social pour tous  en totale opposition avec le tourisme mercantile et commercial . Cette association, outil politique de la CGT dans la continuité des luttes sociales de l’Histoire du mouvement ouvrier, a vu sa liquidation judiciaire prononcée le 10 septembre 2018. L’ UL pour qui les mots fraternité, solidarité ne sont usurpés, a voulu apporté son soutien et son amitié à ces camarades en situation difficile.

Discours de Thierry Bellivier, membre éminent du secrétariat et de la commission éxecutive de l’ UL :

A l’heure où s’achève l’aventure d’ATOLL, iil nous est apparu que la priorité était de rendre hommage aux salariées, 3 raisons essentielles à cela.

1/ Elles ont toujours rempli leurs missions avec sérieux, motivation et engagement

2/ Elles ne peuvent évidemment par être tenues responsables dans cet échec

3/ Enfin, elles sont les premières victimes de la fermeture de l’organisme.

Cela ne nous dédouane nullement ni d’une réflexion approfondie sur ce qui a conduit à cette issue douloureuse, ni à assumer note responsabilité en la matière.

Il y a nécessairement de l’amertume et de la tristesse dans mon propos. Nous, qui avons vocation à défendre les salariés, nous allons licencier, par liquidateur interposé, 3 travailleuses, Isabelle, Evelyne et Julie.

Nous n’échapperons pas à une analyse détaillée de ce fiasco, non pas pour agonir quelques camarades ou pour accuser telle organisation mais simplement pour comprendre comment une ambition légitime n’a pu se concrétiser.

Rappelons brièvement l’histoire d’Atoll, elle démarre avec le CNR (conseil national de la résistance) qui inscrit dans son projet le droit aux vacances et aux loisirs pour tous, nous sommes en 1944…

L’assiciation nancéienne, issue de tourisme et travail naîtra en 1952. La fin de tourisme et travail provoquera la naissance de l’ANCAV tourisme et travail (Association nationale de coordination des Activités de vacances des comités d’entreprise, associations de tourisme social et autres activités) avec un outil de production : TOURISTRA.

L’ambition est claire : contribuer à l’émancipation des hommes au travers de découverte et de rencontres, grâce aux vacances, aux loisirs et à la culture. Atoll était donc avant tout un outil politique. Peut-être que de l’avoir oublié, a contribué à la fin de l’organisme.

Quoiqu’il en soit, je voudrais ici remercier en 1er lieu les salariées d’ATOLL qui ont toujours oeuvrées avec compétence et motivation malgré les situations parfois difficiles, voire douloureuses.

En filigrane se pose bien sûr la capacité de gestion, de créativité, d’initiative de notre CGT. Se pose aussi la questions des solidarités et celle relative des structures.

Merci encore les filles et bon courage pour la suite. Vous le savez, vous serez toujours les bienvenues à l’UL.

 

 

 

QUEL AVENIR POUR LES 6000 SALARIES DES OPCA et des OPACIF ?

  • La loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel : une loi inégalitaire
  • Un rapport qui préconise destruction/fusion : passage de 20 OPCA à 11 OPCO
  • Des outils essentiels foutus en l’air !
  • Remise en cause de la Constitution et fin d’un service d’utilité publique et d’intérêt général

LA CGT REVENDIQUE

LE MAINTIEN DES CONTRATS ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR TOUS LES SALARIES.

La CGT a saisi le président de la République, le 1er ministre et la ministre du Travail.

Pour lire le tract, cliquez ici : TRACT-CGT-OPCA-OPACIF-12sept 2018 (1)

CE élargie de rentrée à l’ul, préparation de la mobilisation du 9 octobre

Notre UL a réuni sa commission éxecutive élargie pour préparer la rentrée. De nombreux camarades ont répondu à cette invitation où les débats ont été riches, de haute qualité et porteurs d’espoir dans la volonté à mobiliser face aux échéances qui vont s’imposer à notre structure syndicale interprofessionnelle et aux syndiqués

Lutte contre la répression syndicale (plus de 15 camarades attaqués, discriminés voire harcelés sous de faux prétextes dans leurs entreprises ou services publics pour avoir oser défendre les droits collectifs et individuels des salariés et surtout l’outrecuidance à s’opposer à leur direction), point sur la situation économique, sociale et politique, préparation de la mobilisation pour le 9 octobre et enfin point sur les locaux ont été abordés lors de cette CE.

Cette réunion a été suivie d’un pot de l’amitié et un hommage rendu aux salariés d’Atoll licenciée suite à la liquidation judicidiaire de cette association tournée vers l’accès aux loisirs, à la culture pour tous dans une démarche sociale, solidaire et humaniste.