Quelques rappels sur le droit de grève !

Dans le secteur Privé

Le droit de grève est un droit constitutionnel, reconnu à tout salarié dans l’entreprise, qu’il soit syndiqué ou non. Tout salarié d’une entreprise peut utiliser son droit de grève. Cependant, un salarié ne peut pas faire grève tout seul sauf s’il accompagne une grève nationale.

Il n’est pas nécessaire que la majorité des salariés ou tous les salariés de l’entreprise participent à la grève.

« Tout salarié peut s’associer à un mouvement de grève, même si aucune revendication particulière à l’entreprise n’a été formulée et même si le salarié est seul à suivre ce mot d’ordre dans l’entreprise.

Dans le secteur privé, les salariés qui veulent utiliser leur droit de grève n’ont pas à respecter de préavis.

Attention toutefois car les spécificités relatives à la grève dans les services publics, notamment l’obligation d’un préavis, s’appliquent  au personnel d’une entreprise privée gérant un service public affecté à cette activité.

Il n’existe aucune durée minimum ni maximum, de grève : elle peut être de courte durée (1 heure ou même moins) ou bien se poursuivre pendant une longue période (plusieurs jours ou semaines). Elle peut être répétée.

Dans la Fonction Publique

Les agents de la Fonction Publique sont soumis à un dépôt se préavis de 5 jours pour un appel à la grève.

L’ensemble des agents est donc couvert et peut décider de se mettre en grève durant cette période.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *