Contre la chasse aux sorcières, tous ensemble le 27 et 28 septembre à Bobigny pour soutenir nos camarades d’AIR FRANCE

Fait sans précédent sous un gouvernement dit « de gauche »: dans l’affaire des chemises d’Air France et contre l’avis de l’inspecteur du travail, la ministre du travail, Mme El Khomri autorise le licenciement en pleine période estivale (quel courage !) de Vincent Martinez délégué syndical CGT

Cette décision lourde de sens prouve encore une fois la chasse aux sorcières à l’encontre de notre organisation syndicale et la volonté d’instaurer un climat de peur contre quiconque oserait contester un système ultralibéral au profit du MEDEF et de ses serviteurs.

La CGT condamne toutes ces tentatives de répression et  de criminalisation de l’activité syndicale visant à museler la moindre velléité de s’opposer au plan de démantèlement du code du travail, ou à l’ objectif de licenciements organisés dans de nombreuses entreprises…

« Courbez l’échine, travailleurs, suez, souffrez en silence et acceptez votre triste sort, nous décidons et vous obéissez ! » voilà le slogan du MEDEF appuyé dans  ce projet funeste par un gouvernement complice.

CHIEN CHIEN

A ce message de servitude, la CGT répond par un vent de contestation et de solidarité partout où les salariés seront attaqués injustement.

Tous ensemble, nous devons soutenir le 27 et 28 septembre les 16 salariés d’AIr France injustement incriminés pour vouloir défendre leurs emplois.

Certains de ces camarades encourent des peines allant jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros, faisons bloc derrière eux et soutenons-les devant le tribunal de grande instance de Bobigny.

RELAXE DES 16 D’AIR FRANCE !

A cette occasion, la CE de  l’ UL CGT  se réunira début septembre pour décider des modalités de participation à cette manifestation. Nous reviendrons vers vous pour vous permettre de vous inscrire en nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *